Le London Capital Ring, un circuit pédestre de 140 kilomètres autour de la métropole


Le « Capital Ring » est un circuit pédestre d’environ 80 miles autour de Londres. Il traverse des parcs, des terrains communaux, des bois, des cimetières, des rues résidentielles et passe le long de rivières, canaux, lacs, réservoirs, étangs et anciennes voies de chemin de fer. Prévu pour être parcouru en 15 étapes, nous l’avons fait en un peu moins, de et vers West Ham, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Capital Ring06082015

C’est une expérience de marcheur inoubliable par la variétés des chemins, des quartiers et des paysages urbains ou naturels qu’on découvre. Le parcours cherche à arpenter le plus possible des « corridors verts » à l’intérieur de l’espace urbain et aucune autre ville du monde n’offre un tel bonheur d’être le plus souvent au vert dans la ville.

001

 

 

 

La gare de West Ham, dans le quartier (borough) de Newham est le point de départ et d’arrivée, symbolique, qui a été fixé : l’ East End qui se revitalise, le club de football mythique des anciens dockers et la jonction avec l’Essex cher à notre cœur depuis plus de quarante ans.

P1010528La gare de West Ham, avec des trains, des métros et « l’Overground »

 

 

Étape 1 : West Ham – Thames Barrier (15 km)

1

La première étape, emblématique de la reconversion de quartiers de docks, nous mène à la « Thames Barrier » à Woolwich. Cette construction moderne consiste en dix portes métalliques qui peuvent fermer la Tamise en cas de crue. On passe notamment par Beckton avec la nouvelle Université de l’Est londonien qui fait face aux docks royaux et à l’aéroport de London City, construit entre les eaux du fleuve et de ces docks. On traverse la Tamise sous un tunnel pédestre et arrive devant l’ancien arsenal de Woolwich où les troupes royales s’équipaient avant d’embarquer. Le club de football d’Arsenal fut fondé là en 1886 avant d’émigrer dans le nord de Londres.

 

Londres 2015 - 006Dans ce quartier de Newham se parlent 120 langues, un record européen de mixité sociale

 

Londres 2015 - 010Partout à Londres, des parcs

 

P1010548Le campus de l’Université d’East London et l’aéroport de London City, avec le Royal Albert Dock, utilisé de la fin du 19ème siècle jusqu’à 1981
Londres 2015 - 046Les spectaculaires barrières de la Tamise

 

 

Étape 2 : Thames Barrier – Grove Park (15 km)

2

La deuxième promenade passe par le plus haut point du parcours à 130 mètres. On traverse les beaux parcs de Charlton et d’Eltham pour arriver au palace du même nom, un palais royal d’été de la monarchie entre le 14e et le 16e siècles. Ce monument est aussi historique par ses appartements modernes construits dans le style Art déco dans les années 30 par un des membres de la famille Courtauld.

 

Londres 2015 - 050Un café de Charlton Park qui rappelle des chef-d’œuvres de Holbein, le peintre suisse immigré en Angleterre en 1526

 

ElthamEltham Palace

 

P1010595Une vue de la prairie à côté d’Eltham Palace sur les nouveaux gratte-ciels de la City et Canary Wharf

 

 

Étape 3 : Grove Park – Crystal Palace (10 km)

3
Le troisième jour un peu moins vert et pluvieux nous mène jusqu’au parc de Crystal Palace en traversant le golf public du parc de Beckenham Place. C’est la partie la moins surprenante du tour puisqu’on reste essentiellement dans un milieu urbain dont la poésie est à chercher : dans une gare, une échappée sur les nouveaux gratte-ciels de Londres, les animaux préhistoriques du Crystal Palace ou le café de la station du même nom.

 

Londres 2015 - 083Bechenham Place, un golf public que la municipalité de Lewisham veut abandonner..

 

Londres 2015 - 091Les alentours de la gare populaire de Pendge East

 

Londres 2015 - 098Les animaux préhistoriques sculptés par un darwiniste dans la parc de Crystal Palace

 

 

Étape 4 : Crystal Palace – Wimbledon Park (17 km)

4

Changement d’atmosphère sociale pour les deux prochaines étapes où l’on arrive dans le très bourgeois sud-ouest londonien. La quatrième nous fait traverser trois « commons », des terrains municipaux constitués de larges espaces verts (pensons au « communal » de La Sagne), le « Streatham common », le « Tooting Bec common » et le « Wandsworth common ». Le parc public de Wimbledon avec son lac est un havre de tranquillité urbaine que seul Londres peut offrir.

 

 

Londres 2015 - 108Une vue du Sud sur la City

 

P1010661Les jardins publics de Crystal Palace donnent en plein sud-ouest sur les collines du Surrey

 

P1010669Steatham common, un terrain communal poumon de la bourgade

 

Londres 2015 - 117Une station d’épuration des eaux dans le style mauresque de la fin du 19ème siècle

 

Londres 2015 - 125Le « bowling ground » de Wimbledon Park

 

 

Étape 5 : Wimbledon Park – Richmond (10 km)

5

La cinquième promenade traverse l’immense « common » de Wimbledon et le grand parc royal de Richmond avec ses cerfs en liberté et nous fait rejoindre la Tamise à Richmond, tout près du stade de rugby de Twickenham. Beauté du site, du fleuve nonchalant ici à largeur humaine, des pubs et de la vieille écluse.

 

Londres 2015 - 179Le grand parc royal de Richmond

 

Londres 2015 - 190Un des innombrables pubs du parcours, devant Richmond Bridge. Excellente « soup of the day », avec une pinte de London Ale

 

Londres 2015 - 195L’écluse de Richmond traversée chaque minute par des avions atterrissant à Heathrow

 

 

Étape 6 : Richmond – Oysterley Lock (9 km)

6

La sixième promenade jusqu’à l’écluse de Oysterley réserve la belle surprise de suivre dès Brentford le Grand Union Canal qui reliait dès la fin du 18ème siècle la Tamise à Birmingham. Car Londres, on ne le dit pas assez souvent dans les guides est une ville où l’eau est partout : le fleuve, les canaux, les rivières d’amenée d’eaux, les réservoirs, les stations d’eaux usées.

 

P1010795Un magasin de fleurs anglais vers Syon House, « very British »
Londres 2015 - 207Brentford, début du Grand Union Canal

 

 

Étape 7 : Oysterley Lock – Greenford (11 km)

7

De Oysterley Lock, on ira, dans une courte étape, ensuite jusqu’à Greenford en longeant d’abord le canal puis la bucolique rivière Brent.

P1010844Le charme de passage des écluses sur le canal maintenant consacré à la plaisance. Ce bateau allait à Maindenhead, sur la Tamise en amont de Richmond.
Londres 2015 - 237Le viaduc de Wharncliffe, bâti en 1838 pour la ligne Londres-Bristol

 

 

 

Étape 8 : Greenford – Preston (13 km)

8

La promenade traverse l’aristocratique village de Harrow on the Hill, siège d’une célèbre école privée qui possède des dizaines d’hectares de terrains, au nord du stade de Wembley. L’arrogance de classe du lieu se marque au refus de baliser le Capital Ring et il faut l’aide de l’application Citymap 2 pour s’y retrouver : c’est aussi l’Angleterre !

Londres 2015 - 244La rivière Brent
P1010927Vue de Harrow sur la City et l’arche du stade de Wembley : beauté de l’architecture anglaise moderne, décriée par le prince Charles

 

P1010933Le terrain de rugby de l’école de Harrow on the Hill est bichonné pour une toute prochaine partie

 

 

Étape 9 : Preston Road – Crouch End (18 km)

9

Cette longue promenade commence, après une zone urbaine populaire au nord de Wembley, par l’ascension de la petite colline du Friyent Country Park qui nous plonge dans un paysage campagnard, avec prairies prêtes pour les foins. On descend vers le premier grand réservoir du nord londonien, celui de Brent. On traverse la M1, l’autoroute la plus fréquentée d’Angleterre qu’on évite par un petit chemin longeant un ruisseau. Les quartiers huppés de Hampstead, East Finchley et Highgate sont plus calmes. Crouch End est notre lieu de villégiature.

 

P1010974Contraste entre une prairie et un stade mythique
P1010983Ce grand réservoir fut le cadre des épreuves d’aviron des Jeux Olympiques de 1948

 

Londres 2015 - 312En Grande-Bretagne, le moindre des sentiers urbains un peu glauques est surveillé par une caméra

 

P1010994La forêt de Highgate

 

 

Étape 10 : Crouch End – Stoke Newington (9km)

10

La dixième promenade nous conduit dans le quartier nouvellement branché de Stoke Newington, bourgade au clocher de 70 mètres de haut. Le chemin passe par une ancienne voie de chemin de fer reconvertie en piste cyclable, longe la New River, un canal d’amenée d’eau construit au 16ème siècle et d’autres réservoirs. C’est dans cette partie de Londres que je loge depuis 2007, à Crouch End, à l’est de Highgate, au nord de Finsbury Park.

 

P1020007Le « Park walk », un chemin suivant une ancienne voie de chemin de fer

 

P1020017La New River, qui n’est ni une rivière, ni nouvelle

 

Londres 2015 - 346De nouveaux immeubles devant l’East Reservoir

 

Londres 2015 - 357L’église de Stoke Newington, dans un paysage à la Constable

 

Etape 11 : Stoke Newington – West Ham (12 km)

11

On termine le Capital Ring jusqu’à West Ham par le fil de la Lea, une rivière qui parcourt également le périmètre du fameux parc olympique, des espaces gagnés sur d’ancienne friches industrielles totalement réhabilitées. On aura vu, au début de l’étape, le cimetière pour non-conformistes de Abney Park, de nombreux juifs hassidiques qui forment une communauté de 30’000 personnes du côté de Stamford Hill, des musulmans qui se rendent à la mosquée et des bobos sirotant du vin dans un pub.

Londres 2015 - 360Le cimetière de Stoke Newington, bourgade où dut se réfugier au début du 18ème siècle un non comformiste comme Daniel Defoe

 

Londres 2015 - 379La rivière Lea et le parc olympique

 

Londres 2015 - 375Le pub Prince of Wales au bord de la Lea

 

Londres 2015 - 387Un des nombreux canaux-docks au sud de Stratford

 

Londres 2015 - 391 - Version 2De retour à West Ham

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s