Mille tableaux

Blog de Daniel Musy

La beauté décantée de Paul Lewis dans les sonates de Beethoven


Le pianiste anglais de 43 ans Paul Lewis, fils de docker de Liverpool, offre la meilleure intégrale actuelle des 32 Sonates pour piano de Beethoven. L’humanité et le lyrisme de son jeu décanté est un baume permanent en ces temps brutaux.

 

 

66126894

 

 

J’ai eu le privilège d’assister fin novembre 2014 à son concert de Lucerne avec les trois dernières sonates, le sommet absolu d’un récital de piano.

Le plaisir fut de retrouver toutes les qualités de ce jeu humain dans son intégrale à 35 euros parue en 2009 chez Harmonia Mundi. Le son est extraordinaire, gras et nuancé en même temps.

Que d’intégrales m’accompagnent depuis toujours, à commencer par celle, magistrale et austère de Wilhelm Backhaus que j’ai progressivement délaissée. La radicalité de Schabel, la profondeur intime de Kempff des années 50, la modernité improvisante de Gulda, sont alternativement des compagnes de vie, selon les humeurs et les rythmes de vie.

Paul Lewis n’a rien de la brillance impersonnelle de certains jeunes pianistes ni l’analytique approche d’un de ses maîtres, Alfred Brendel. Sa technique gomme toute rugosité et angularité qui finissent par nous épuiser chez Kovacevich, pourtant génial dans les dernières sonates. Lewis est capable de charger une seule note ou des silences avec de l’intensité dramatique, humaine et lyrique, souvent introspective, jamais brutale.

Rien d’exagéré dans ces actes d’amour et de dévotion musicaux.

C’est le Beethoven que j’aime ces temps par-dessus tout : la fin du largo de la Sonate op. 10 no 3, un chef d’œuvre du préromantisme, parle de lui-même. Un art de la décantation !

On verra bien si Sokolov arrive demain soir 7 février à ce niveau dans notre Salle de musique… Il jouera ce premier grand chef-d’oeuvre du piano beethovenien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 février 2015 par dans Scènes musicales, et est taguée , .
Follow Mille tableaux on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 988 autres abonnés

Stats du Site

  • 78,090 hits
%d blogueurs aiment cette page :