Mille tableaux

Blog de Daniel Musy

Le Conseil général unanime vote une résolution sur l’hôpital et soutient le Conseil communal


Dans une séance qui fera date, l’ensemble des éluEs et des partis politiques du législatif chaux-de-fonnier ont solennellement appuyé leur Conseil communal sur l’avenir de l’hôpital. A l’exception du PLR, ils apportent aussi leur soutien à l’initiative du « Haut veut vivre » pour le retour d’une maternité.

 

 IMG_1486
Des éluEs des six partis ont parlé l’unE après l’autre en lisant chacunE une partie du texte

 

La forme importait pour essayer de sortir de l’émotionnel, légitime dans un premier temps et qui doit faire place au futur débat démocratique que devrait permettre l’initiative. C’est ici un texte mûri pendant quelques jours et qui a été lu par les chefs de groupe des six partis, à tour de rôle, devant le Conseil : loin d’un vulgaire « populisme émotionnel » régionaliste !

Comment en effet serait-il possible de traiter de populiste l’ensemble d’un législatif unanime d’une ville de 40’000 habitants, qui ce jeudi soir 5 février a pris ses responsabilités fondamentales : représenter la population ? Ce serait absurde sur le plan logique !

La présence d’un certain nombre de formule chocs – discutables par des stylistes cherchant la petite bête –  traduit l’émotion ressentie, mais qui laisse la place à des exigences rationnellement légitimes.

 

Voici ce texte intégral :

 

Résolution urgente interpartis   –   Hôpital neuchâtelois

 

Tous les partis de la ville de La Chaux-de-Fonds réaffirment leur volonté unanime de défendre notre hôpital avec toute la force et la ténacité nécessaires. Nous ne tolérons plus les tergiversations du Conseil d’Etat sur ce dossier, pourtant essentiel au maintien de l’attractivité de toute une région.

La décision de suspendre la rénovation de l’hôpital de La Chaux de Fonds est le camouflet de trop infligé non seulement à la population des Montagnes, mais à l’ensemble de la population de notre canton qui a voulu le plan stratégique.

Nous ne pouvons plus accepter que les Montagnes soient considérées comme une simple banlieue. Ici aussi, nous sommes nombreux, ici aussi, nous produisons des richesses, et ici aussi, nous vivons ! Depuis de trop nombreuses années, notre région a consenti à d’énormes sacrifices !

Aujourd’hui nous sommes en colère !

Le 26 novembre 2013, Le Conseil Général de la Ville de La Chaux de Fonds avait pris acte de la volonté populaire qui s’était exprimée très clairement par un OUI massif au plan stratégique hospitalier. Cette décision aurait dû permettre au Conseil d’Etat et à HNe de lancer l’indispensable rééquilibrage des missions hospitalières sur ses deux sites principaux, et les travaux de rénovation nécessaires au bon fonctionnement de l’hôpital de La Chaux de Fonds.

Cela permettait d’envisager l’avenir politique de notre canton de manière solidaire, sereine et constructive.

Or, cette sérénité n’aura pas duré. Le temps pris à planifier les travaux sur le site des Montagnes laisse comme une amère impression d’avoir surtout servi à élaborer les stratagèmes pour ne pas les réaliser !

Par sa décision du 20 janvier 2015, le Conseil d’Etat neuchâtelois suspend unilatéralement les projets de rénovation de 35 millions de francs sur le site chaux de fonnier d’HNe, au surplus, il réduit de 17 millions sa caution en faveur d’investissements sur l’ensemble des sites. En priant le conseil d’administration d’HNe de réévaluer la faisabilité des mesures stratégiques décidées et approuvée par le Grand Conseil l’été dernier, le Gouvernement cantonal relance l’insécurité dans les postes de travail à HNe, qu’il avait pourtant cherché à apaiser, condamne l’Hôpital de La Chaux de Fonds à une mort certaine, partant, il rallume sciemment le feu entre les régions.

Le Conseil général apporte donc son soutien inconditionnel au Conseil Communal et s’associe aux exigences qu’il a formulées, ainsi qu’à toute initiative allant dans le même sens, à savoir :

  • Qu’un co-directeur d’HNe pour les sites des Montagnes soit engagé

 

  • Que des chefs de départements issus des Montagnes soient nommés avec des responsabilités et des compétences équivalentes pour représenter le Haut dans les départements situés sur les deux sites de soins aigus et dirigés actuellement exclusivement par des cadres du site de Pourtalès

 

  • Que ces chefs de départements du Haut soient intégrés dans le comité médical ainsi que dans les groupes de pilotage et de réflexion au sein des instances dirigeantes d’HNe

 

  • Que le plan stratégique voté par le peuple soit réalisé maintenant avec un hôpital équipé de blocs opératoires opérationnels de jour comme de nuit durant toute l’année

A défaut,

  • Qu’un centre « Femme-Mère-Enfant » soit rapidement ré-ouvert dans les Montagnes et que le Conseil d’Etat s’engage, de manière ferme et définitive, pour l’implantation à La Chaux de Fonds du futur site unique de soins aigus du canton

 

Si une de ces propositions, pourtant constructives, ne devait pas obtenir l’aval de l’Exécutif cantonal, nous enjoignons le Conseil communal à exiger la restitution de l’hôpital de La Chaux-de-Fonds dans les plus brefs délais, accompagné des moyens maintes fois promis et qui n’ont, pour l’heure, pas été investis depuis la date de création de HNe.

 

Ainsi par ces lignes, le Conseil général de la Ville de La Chaux de Fonds somme instamment le Conseil d’Etat de respecter les droits et devoirs démocratiques et de réaliser enfin le plan stratégique voté tant par le Grand Conseil que par la population neuchâteloise.

Il lui demande également de retirer son amendement visant à réduire de 37 à 20 millions, la caution en faveur d’investissements sur le site des Montagnes, afin de garantir le bon fonctionnement de l’hôpital chaux de fonnier, lui permettant de remplir les missions qui lui ont été dévolues.

C’est la pérennité d’HNe dans son ensemble qui se trouve menacée tant sur l’échiquier régional que national.

 

En outre, le PS, l’UDC, les Verts, le POP et le NPL soutiennent l’initiative du « Haut veut vivre « .

 

Le groupe socialiste : Katia Babey

Le groupe libéral-radical : Claude-André Moser

Le groupe POP : Charles-André Favre

Le groupe des Verts : Monique Erard

Le groupe UDC : Hugues Chantraine

Le groupe NPL : Frédéric Hainard

5 commentaires sur “Le Conseil général unanime vote une résolution sur l’hôpital et soutient le Conseil communal

  1. Rumo
    6 février 2015

    Enfin la Chaux-de-Fonds revit.
    Avec l’appui du journal local le Conseil d’état va tenter une contre offensive le 20 février prochain.
    Il s’agira de ne pas se laisser enfariner et de rester ferme.
    Aucune chance que l’Impartial de M.Nicolas Willemin relaie objectivement les faits.
    Peut – être faudra – t – il rappeler au journal que les lecteurs du haut contribuent à payer les salaires de son personnel.

  2. Daniel Musy
    6 février 2015

    L’essentiel est d’abord la manifestation du 7 février et la contre-offensive de l’initiative. Le Conseil pourra faire ce qu’il veut le 20 février (quoi de miraculeux, en fait ?), le peuple devra revoter dans les prochaines années.

  3. Barrelet
    6 février 2015

    D’abord triste texte, peu à l’honneur des enseignants du français.
    Sur le fond, un triste mélange des genres et des problèmes, de plus presque confusionnel : interférence avec les aspects médicaux et leur gestion, avec les problèmes administratifs et la direction qui l’un et l’autre ne relèvent pas du public.
    Confusions des exigences, vision passéiste de l’hôpital, de la prise en charge des malades, du financement de la santé, etc tout cela sous des problèmes historiques ayant engendrés des comportements politico- régionaux dépassés
    Je ne peux que la raison l’emportera chez les habitants du haut

    • Daniel Musy
      6 février 2015

      Merci M. Vincent Barrelet de votre commentaire. Je respecte bien sûr absolument votre point de vue sur la tristesse du contenu. Libre à vous de le penser et de l’écrire. Par contre la méchante attaque sur ma personne ne m’empêchera pas de laisser votre commentaire sur mon blog. Je suis en effet enseignant de français mais pas l’auteur de cette résolution que j’ai votée avec conviction politique, détermination rationnelle et émotion. Voyez-vous, quand on fait de la politique avec des camarades et d’autres éluEs de partis différents, on apprend à éviter de donner des leçons en permanence. D’ailleurs c’est assez pour moi d’en faire mon métier. Cette résolution a été rédigée et amendée par d’autres éluEs que de tous les partis qui ont consacré des heures à la rendre énonçable devant le Conseil général. Son « français » vous rend triste et me déshonorerait de l’avoir votée. C’est assez bas de sous-entendre que les enseignants du haut écrivent mal !

      D’un autre côté, je vous conseille de méditer cette intervention du docteur Lebeau, député PLR de Neuchâtel, médecin à l’hôpital de la Providence, qu’il vient de poster sur le profil Facebook de M. Buss, journaliste au Temps. Il répond à un internaute appelé « Laurent Vins-confédérés » qui écrivait hier jeudi 5 février : « Un gros investissement pour un site unique de soins aigus dans les Montagnes sera d’un point de vue politique excellent pour porter d’autres projets dans le canton, à commencer par des voies de transports modernes. La pseudo autoroute qui relie les deux grandes villes est une farce avec ses tunnels bi-directionnels, alors que n’importe quel village du Bas jouit d’un minimum d’une entrée et d’une sortie autoroutière (Bevaix, moins de 3000 habitants en possède 4). Ensuite, cela permettra certainement aussi de relancer le Transrun là où les égoïsmes de certains (nantis d’accès autoroutiers jusque dans leurs jardins) l’avaient stoppé. Ceci fait, notre canton sera enfin entré dans le XXIe siècle avec des arguments forts. Mais il tarde de les voir se réaliser. »

      M. Lebeau, aujourd’hui 6 février, répond donc :  » Cher Laurent, votre point tient la route. C’est le cas de le dire ! Voici d’autres points à prendre en compte:

      1. On élargit le bassin de population avec l’arc jurassien et pourquoi pas la Communauté urbaine du Doubs et la France voisine. Ceci permet d’améliorer recrutement/masse critique et expertise.

      2. Les séjours aigus sont de plus en plus courts: en mettant les soins aigus en haut et le CTR en bas (longs séjours) on limite les problèmes de mobilité.

      3. Les Montagnes sont « loin » de tout centre universitaire alors que l’entre 2 lacs est proche de Berne et le littoral ouest proche du CHUV. Pour les rares cas où chaque minute compte, c’est important. Il y en a d’autres. Dans tous les cas, on met des policliniques performantes aux points clés pour assurer des soins de proximité à tous.

      Bref, je ne suis pas du genre à promettre en l’air ni à caresser dans le sens du poil. Je suis seulement convaincu que l’on ne doit pas balayer cette option sans réfléchir plus sérieusement et sans à priori. Quant à moi, l’initiative n’aurait pas dû être pour une maternité dans le haut (c’est absurde pris isolément), mais pour revendiquer un site unique dans le haut. Cela faisait bien plus avancer le débat… »

      Si la discussion rationnelle prend ces tournures, alors oui, elle l’emportera dans ce canton. Et je ne le trouve pas triste.

      Bonne suite de navigation sur le Web, Monsieur Barrelet et à bientôt peut-être.

  4. Pingback: HNE, chronique d’un crash annoncé | Mille tableaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 février 2015 par dans Politique, et est taguée .
Follow Mille tableaux on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 988 autres abonnés

Stats du Site

  • 78,090 hits
%d blogueurs aiment cette page :