Machiavélique PLR


La campagne du PLR neuchâtelois fut ce printemps machiavélique. Mettant en pratique les « conseils » du grand philosophe italien de la Renaissance, le parti bleu a réussi à faire primer la politique sur la morale.

Dans un post paru le 10 mai, le deuxième meilleur député vert élu, Patrick Erard, cite Machiavel. Je me suis étonné de cette référence.

Le professeur de sciences politiques à l’université de Lausanne, Antoine Chollet, a expliqué que Jean-Jacques Rousseau considérait Machiavel comme un défenseur des peuples devant la tyrannie. « En feignant de donner des leçons au roi, [Machiavel] en a donné de grands aux peuples. Le Prince est le livre des républicains », écrit Rousseau. Dans le Contrat social, il développe cette idée : « Leur intérêt personnel est premièrement que le Peuple soit faible, misérable, et qu’il ne puisse jamais leur résister. J’avoue que, supposant les sujets toujours parfaitement soumis, l’intérêt du Prince serait alors que le peuple fût puissant, afin que cette puissance étant la sienne le rendît redoutable à ses voisins ; mais comme cet intérêt est secondaire et subordonné, et que les deux suppositions sont incompatibles, il est naturel que les Princes donnent toujours la préférence à la maxime qui leur est la plus immédiatement utile.« 

Patrick voit dans la campagne du PLR une maltraitance de la politique, mais ne peut-on pas au contraire reconnaître au PLR d’avoir parfaitement compris qu’un parti qui veut se maintenir ou gagner un siège doit, selon la nécessité, user du bien ou du mal ?

Machiavel est un immense penseur de la Renaissance qui renverse les conceptions du pouvoir du Moyen Âge. Avec lui naît la politique moderne qui rejette la vision médiévale de l’ordre politique.  « Il reproche au christianisme d’avoir encouragé l’individu à se détourner des affaires terrestres, de la cité, pour ne se préoccuper que du salut de son âme. » (Christian Godin). Il met en cause une conception politique présupposant l’origine transcendante de l’autorité des rois. Il n’y a pas d’autre origine du pouvoir que la puissance, efficace si elle est utilisée avec calcul.

C’est une nouvelle vision de l’homme, la naissance de l’anthropocentrisme, visible aussi chez Montaigne qui octroie une forme de dignité aux peuples amérindiens, chez Galilée qui conçoit le fonctionnement du monde comme une mécanique qui élimine toutes forces occultes, chez Masaccio qui invente la perspective, peignant le monde selon le point de vue de l’homme.

Depuis fin mars, ce qu’on craignait du PLR ou reprochait à Crystel Graf leur ont permis de gagner. La mélasse était en fait composée de bulles pétillantes. La mauvaise foi de certains députés PLR reniant leur opinion Smartphone sur la taxation des boissons sucrées, l’excessive dureté libérale de « Margaret » Graf ou le mensonge du tract final sont des « vices » qui, loin de leur avoir fait perdre l’élection, leur ont permis de la gagner.

Certaines vertus que nous leur avons opposées (tenir ses promesses, être mesuré et honnête) ont fini par devenir embarrassantes (ex : la justification de Roby Tschopp sur la  H18) et même improductives face à ces « vices » habilement utilisés.

Je ne sais si le responsable de la campagne du PLR, le conseiller national radical Damien Cottier et le président du parti, le libéral Fabio Bongiovanni, font du Prince leur livre de chevet. Leur campagne fut une mise en pratique du manuel de Machiavel à l’usage de Laurent II de Médicis. Sauf que le philosophe, malgré sa dédicace au duc florentin, laisse poindre une critique de cette manière d’asservir le peuple !

François Mitterrand, élu président de la République il y a juste quarante ans, ne se retournerait pas dans son cercueil au cimetière de Jarnac s’il avait pu voir le PLR neuchâtelois regagner son troisième siège dimanche 9 mai 2021 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s