À Lausanne, un nouveau musée dans la ville


Le nouveau musée cantonal des beaux-arts de Lausanne est une réussite architecturale et urbanistique. À côté de la gare, des voies de chemins de fer et des quartiers nord, il est en lien étroit avec la ville qui l’abrite et sur laquelle il ménage des vues lumineuses et originales.

Réussir un nouveau musée des beaux-arts dans une grande ville n’est pas facile. Il faut arriver à permettre la contemplation et le silence sans emmurer les visiteurs dans des bunkers ni les violenter par une architecture tapageuse.

Dans ce sens l’inconfortable nouvelle extension du Kunstmuseum à Bâle ou la Fondation Vuitton au Bois de Boulogne sont si rebutantes qu’elles n’incitent pas au retour.

Le nouveau MCBA de Lausanne se présente comme un bloc de béton avec deux ouvertures au sud quand on arrive en train à Lausanne. L’architecte a même conservé l’ancienne structure (d’un entrepôt ?) et son panneau métallique ferroviaire bleu et blanc.

De la gare, on arrive au musée par une esplanade, anciennement des voies de garage.

L’intérieur joue sur des contrastes permanents, entre la lumière pénétrante et la pénombre de certaines salles, entre la pierre des escaliers et des couloirs et le bois de chêne des parquets, entre les tableaux peints et les vues réelles ménagées sur le lac, les voies de chemins de fer et le quartier nord. C’est un musée dans la ville et la ville dans le musée.

L’exposition inaugurale, Atlas, présentait dans tout le musée les principales acquisitions et dons depuis sa création. Ce fut l’occasion de créer, à l’image de la dialectique dedans/dehors, des contrastes inédits mais pas incongrus, entre des oeuvres : une sculpture de Rodin et des dessins contemporains, une sculture en bois et une peinture classique montrant un bûcheron, trois toiles du XXe siècle sur le thème de l’eau.

Ce nouveau musée m’a enchanté : les collections permanentes seront gratuites dès février et les salles d’exposition temporaires promettent de nous mettre en joie avant que nous allions boire un verre à la cafétéria et … passer aux toilettes… qui donnent sur les voies.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s