Le lac d’Uri et les deux Mythen


C’est la Suisse mythique le premier jour du printemps. Une image de lieux connus et ici rassemblés comme pour donner un condensé du centre de notre pays, si conservateur. Comme si les montagnes enrobant ce cocon le rendaient imperméable aux changements.

IMG_2799

 

Le chemin de Seelisberg à Bauen passe par ce point de vue qui surplombe le prairie du Grütli devant la partie uranaise du lac des Quatre-Cantons, l’Urnersee. Au fond, la bourgade aisée de Brunnen, dans la partie schwyzoise du lac. La ville de Schwyz est un peu plus haut au pied des deux Mythen glaronnais, le grand et le petit. A droite, le bas de la montagne Stoos et le village de Morschach, au dessus de la ligne ferroviaire vers le Tessin, l’Axenstrasse.

L’éclatante prospérité des deux petites villes schwyzoises, à l’impôt non progressif, ces deux montagnes qui trônent dans leur certitude arrogante, ce lac sans vague dans la douceur d’une nouvelle année : on peut pourtant aimer ce paysage qui inspira tant Turner …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s