Mille tableaux

Blog de Daniel Musy

Le pinot noir « Aagne » du Blauburgunderland dans le canton de Schaffhouse


Le pinot noir « Aagne » de Stefan et Nadine Saxer Gysel, produit à Hallau dans l’Oberklettgau schaffhousois, m’a fait découvrir cette région estampillée « Blauburgunderland ».

 

P1000216

 

Le vin est l’alliance immémoriale et magnifique d’un produit naturel avec un terroir et des hommes. Il nous arrive immanquablement de commencer par connaître l’un des trois pour aimer les deux autres. On peut connaître d’abord un homme, vigneron, qui nous fera aimer son vin et sa région. Plus fréquemment la découverte d’un coin de terroir nous amènera chez un vigneron et ses vins. Le plus émouvant assurément est de boire un bon vin peu connu ou célèbre qui nous ouvrira à son terroir-paysage et à l’artisan qui l’aura confectionné.

Des moments mémorables ont ainsi été vécus avec Jean-Michel Deiss, de Berghein, feu Marcel Lapierre de Morgon, François Mitjavile du château Le Tertre-Roteboeuf à Saint-Emilion. Quand on boit ou buvait leur vin, on voit ou voyait spirituellement le terroir et l’homme.

Cet été, j’ai bu à Sauges un Pinot noir magnifique, le « Aagne Spätlese 2012« , qu’on trouve d’ailleurs à la Vinothèque de la Charrière.

002C’est probablement un vin produit avec de vieilles vignes et passé quelques mois dans le bois, d’où une alliance réussie entre les fruits rouges, type groseilles et les épices douces.

Après l’achat d’un carton livré par la poste en trois jours depuis la commande par Internet, l’idée m’est venue d’aller me balader dans le région de production, l’Oberklettgau schaffhousois, dont l’image de marque se construit autour de la dénomination « Blauburgunderland », la région du pinot noir.

Quelle belle surprise de découvrir le plus grand coteau de Suisse, orienté sud-ouest comme la Côté de Nuits ! Le paysage est structuré visuellement par l’église Saint-Maurice, au-dessus de la bourgade d’Hallau.

 

 

P1000179

 

P1000209

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux randonnėes circulaires sont à recommander. La première
part de la gare de Neunkirch, passe par Osterfingen, un charmant village viticole,003 P1000185

Wullschlingen, et rejoint le vignoble de Hallau. Elle doit être somptueuse à l’arrière-automne.

 

Plus originale et plus longue aussi (22 kilomètres), la seconde démarre d’un des villages helvétiques les plus au nord, Beggingen (très joli Bed and Breakfast), et franchit comme un petit col qui amène au sommet du coteau.

002 copie

 

P1000303P1000312

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette région est douce et harmonieuse à l’image du vin que j’ai bu et c’est à coup sûr cette douceur qui habite les vignerons producteurs du Aagne, un terme dialectal signifiant « les vins faits chez nous » (« unsere eigene Weine« , si je comprends bien). Nadine et Stefan Saxer Gysel, que je n’ai jamais rencontrés, possèdent apparemment l’une des plus belles parcelles.

002

Le 5 octobre a lieu la fête des vendanges locale. Mon désir est d’être de la partie pour compléter la triade !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 août 2014 par dans Paysages, Saveurs, et est taguée , .
Follow Mille tableaux on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 988 autres abonnés

Stats du Site

  • 78,090 hits
%d blogueurs aiment cette page :