La sérénité de Guadalcanal


Où trouver l’équivalent du Jura en Andalousie ? 

L’incongruité de la question n’est qu’apparente car notre puissance d’exister va avec la nature silencieuse, les paysages sans fin, la flore éclatante et les villages préservés de l’hypermodernité. J’ai donc trouvé Guadalcanal, à 100 km au nord de Séville. Etalée dans la Sierra Norte, la petite ville confine à l’Extramadure que deux trains par jour reliaient à Séville mais ne relieront plus dès la fin de l’année 2013, crise oblige.

P1080775
Rares encore les sentiers européens où l’on ne voit ni ne croise personne pendant trois heures de marche. Guadalcanal a bien la prétention d’attirer les touristes en été mais qu’irait-on faire dans une fournaise alors que le printemps est dans sa gloire ? La preuve est que les orangers, à hauteur d’homme, y sont en train de fleurir ce 23 avril 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s