« 18-68 Quelle histoire !? » est un petit bijou de muséographie


L’exposition temporaire du Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds est consacrée aux liens entre 1918, 1968, 2018 et … 2068. 18-68 Quelle histoire est stimulante sur le plan historique mais est surtout selon moi un petit bijou de muséographie. Elle se construit autour de trois choix muséographiques très originaux que je vous présente le plus objectivement possible, même si c’est dans cet article un peu délicat.

L’exposition commence par un film introductif de 9 minutes, produit par la Société des amis du musée. Réalisé par Robin Erard, un raconteur d’histoires né, il fait travailler des actrices et acteurs, des scénographes et costumiers de la région. Les dialogues subtils ont été concoctés par Vincent Held et s’incarnent dans des personnages de trois familles chaux-de-fonnières de 1918, 1968 et 2018. Le film introduit donc, avec humour et pédagogie, les thèmes de l’exposition du 2e étage. C’est le premier joyau à mettre en exergue dans la conception muséographique de l’équipe du musée : comment entrer dans l’histoire par des histoires !

Deuxième perle : la scénographie de l’exposition est un petit échiquier de douze espaces-blocs qui peut se parcourir dans le sens que voudra lui donner le spectateur-visiteur-baladeur. Il peut commencer par un des 4 thèmes (loisirs, vie quotidienne, travail et politique) et le suivre chronologiquement (1918-1968-2018) ou à l’envers. Ou même suivre une des trois années déclinée dans ces quatre thèmes. Comme une promenade dans les rues en damier de La Chaux-de-Fonds, l’exposition réussit à faire correspondre son contenu avec sa forme : un joli petit diamant qui fait rayonner ses nombreuses facettes, une petite ruche bien vivante pour les visiteurs-butineurs.

IMG_8386

Le troisième parti-pris muséographique repose sur l’apparent paradoxe que cette exposition d’un musée d’histoire présente des objets du présent. Choisis selon les quatre thèmes précités, ils sont exposés avec l’hypothèse qu’ils pourraient devenir un témoignage historique de notre époque dans 50 ans en 2068. Ainsi, le thème des loisirs est illustré par un espace où cohabitent un billet d’Easyjet et un gobelet plastique utilisé depuis peu par la Plage des Six-Pompes pour éviter trop de déchets en plastique. Rutilante idée, c’est le dernier petit bijou conceptuel d’une exposition qui mérite de briller jusqu’au 27 janvier 2019.

IMG_8384

 

Ecoutez aussi l’émission Versus d’Espace 2 du vendredi 18 mai 2018

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s