La Chaux-de-Fonds-Bâle en 1 h 51 par Delémont c’est fini !


Le nouvel horaire CFF valable dès le 13 décembre réserve de bonnes et de mauvaises surprises pour les usagers des Montagnes neuchâteloises : cadence à la demi-heure pour Neuchâtel, liaison directe jusqu’à Berne, certes. Mais aussi obligation de passer par Bienne et Olten pour rejoindre Bâle, et correspondances à risques de 3 et 4 minutes pour Lausanne et Genève.

 

001

La gare de Delémont

La nouveauté positive est qu’on pourra une fois par heure rejoindre Berne en 67 minutes avec un départ tous les 02 et seulement 6 arrêts. D’ailleurs ce train qui arrivera à Neuchâtel au 30 permettra,  avec un départ au 33, de rejoindre Lausanne en 63 minutes. A condition que les conditions météorologiques ne ralentissent pas les trains qui devront aller 15 kilomètres à l’heure plus vite sur certains tronçons puisque la gare des Geneveys-sur-Coffrane sera systématiquement desservie.

 

 

002

Article de la RTS



Dans son discours lors de l’inauguration de la place de la Gare, le Conseiller d’Etat Laurent Favre a même curieusement argumenté que les problèmes qui pourraient se poser rendront d’autant plus nécessaires la réalisation d’un RER performant !

Devant ce fatalisme, que restera-t-il aux voyageurs qui arriveront à Neuchâtel en croisant leur train qui part pour Lausanne ? Attendre une demi-heure la prochaine liaison pour Lausanne en changeant à Yverdon ? Attendre l’heure suivante pour le direct ? Penser, la prochaine fois, à prendre la voiture et la laisser au parking de Neuchâtel ? Ou partir de La Chaux-de-Fonds une heure plus tôt en cas d’impossibilité de rater un rendez-vous ?

Kif-kf pour aller à Genève avec un départ tous les 02 et 4 minutes ! Les CFF déclarent clairement que pur assurer la ponctualité des trains aucune correspondance n’attendra un train en retard !

Quant à la liaison pour Zurich par Bienne, pas de changement sinon une durée augmentée de 4 minutes (1 h. 58).

Le pire selon moi est l’impossibilité de rejoindre Bâle en 1 h 51 en ne changeant qu’à Bienne. Pour garder ce temps de parcours, il faudra se coltiner deux changements, à Bienne d’abord et dans la gare d’Olten, bruyante et fréquentée. Le plaisir d’arriver vite aux portes de l’Europe du Nord par un trajet agréable, c’est fini !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s